• 29 Le réveil de la poupée [Liliane]

    Dans un château de Brâkmar, non loin de celui des Gulia, une chambre était restée fermée depuis une trentaine d'années. Mais jusqu'au jour où une démone y pénétra et se dirigea vers ce quoi la salle renfermait. Une poupée.

    Cette démone était celle de la colère, Nathalie, la femme qui avait osé se révolter face à Rushu.

    NATHALIE - Esmène, je sais que tu as ta famille à t'occuper, je me chargerai de cette poupée qui te ressemble presque... Et surtout, qui punira les mortels à ta place !

    Elle alla voir la poupée et la réveilla. Elle lui donna un passé puis alla plus en arrière.

    La poupée ouvrit les yeux. Parfaite jumelle d'Esmène en apparence hormis cette fleur bleue en forme de lys dans ses cheveux. Et ce pistolet dans la poche, que Nathalie avait glissé.

    NATHALIE - Liliane Zara, la fille à la fleur de lys, maintenant, ta mission est de contrer les plans des Bontariens et de leurs pêchés. Bonta doit rester à son rôle de la ville de la justice. Ne fâchons pas plus les autres protecteurs.

    Liliane se retourna, elle ne vit personne. Elle semblait perdue, les souvenirs l'avaient envahie et commençaient à lui faire mal. Mais Nathalie allait calmer cette douleur et bien la forcer à appliquer cette mission.

    NATHALIE - N'aie pas peur petite, je suis avec toi... Et si jamais tu échoues, tu sauras ce qu'il se passera...

    Liliane repartit de la salle et décida de s'enfuir. Maintenant, elle savait ce qu'elle devait faire. Joindre Bonta et empêcher les vilains pécheurs qui y régnaient d'appliquer leurs malédictions.

    La seule chose dont se préoccupait Nathalie c'était de repérer les pécheurs et de les sanctionner pour les emmener dans la Shukrute et ainsi se venger du mal qu'on lui avait fait de son vivant. Maintenant, c'était à Liliane d'agir et d'appliquer les punitions.

    Une fille sans passé réel, fabriquée de toutes pièces pour un ancien rituel vaudou contre Esmène, désormais décédée et ressuscitée en tant que démone de la gourmandise.

    Elle prit le premier bateau de Mâcheville en direction de Bonta.

    Et pourtant, elle entendit un léger sifflement. Une voix qui ressemblait à la sienne, qui lui demandait de fuir à tout prix la cité blanche. Pourquoi ? Que se tramait-il ? Qui pouvait s'opposer aux plans de Nathalie ? Liliane fit semblant de ne plus les écouter et de ne plus en tenir compte. Tout ce qu'elle venait d'avaler était déjà lourd.

    LILIANE - On m'a demandé d'appliquer une mission, je m'en chargerai. Et pour cela j'ai besoin de me rallier jusqu'à la cité de Bonta que vous le vouliez ou non !

    Et la voix chuchotait encore...

    "Comme tu voudras, mais tu l'auras voulu..."